Comprendre la philosophie du Domaine

N’ayant recours au cellier a aucune « chirurgie esthétique » qui rend le vin flatteur souvent au détriment de son originalité, tout au cours de l’année nous agissons pour aider la vigne a se nourrir de la particularité de nos sols de schistes (prise par  les racines) et du microclimat  saisit par les feuilles. Outre les préparations en biodynamie, tout au long de l’hiver nous amenons les moutons d’Ouessant  qui nous nettoient  les vignes comme de véritables jardiniers tout en « les fumants ». Dès le printemps nous passons différentes tisanes pour calmer les possibles excès climatiques. Le thym ou  des labiés plus globalement (lavande, origan, sarriettes, sauge) réchauffent les sols et peuvent constituer une protection contre le gel. Les nombreuses  tisanes d’ortie soutiennent l’activité de la sève surtout en période de sécheresse ce qui permet de renforcer la photosynthèse et donc de marquer le raisin des originalités climatiques  du millésime. Nous utilisons aussi l’ail qui est une grande amie de la vigne, la grande consoude etc.

 

Pour limiter les effets négatifs de la monoculture qu’est la vigne, volontairement, des parcelles qui ont le droit à l’appellation sont laissées en prairie ou en boqueteaux avec présence presque permanente de différents animaux (ânes,  chevaux, chèvres). Un troupeau de 10 vaches et 1 taureau nantais – race menacée d’extinction en 1985 – élevé  sur les terres du domaine  nous fournit la fumure annuelle nécessaire. Nous pratiquons cela depuis 35 ans et grâce à la qualité de nos terroirs nos vins peuvent exprimer des goûts 100% issus de la nature.

A ce stade un vin est thérapeutique.

 

moutons ouessant 2015.2

 

Un commentaire sur “Comprendre la philosophie du Domaine

  1. marquet says:

    Votre démarche est magnifique. Vous me faite penser à Claude et Lydia BOURGUIGNON microbiologistes qui luttent depuis des années pour une agriculture respectueuse de la nature.Peut-être les connaissez-vous?
    Ci-dessous le lien de “passerelle eco” à toutes fins utiles. http://www.passerelleco.info/article.php?id_article=990

    J’espère avoir la chance de déguster un jour un verre de La coulée de Serrant. Y-a-t’ il un distributeur en Loire atlantique? Peut-on venir vous voir?
    Merci et très bonne année 2017

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *