« Tout ce qui ne sera pas original et vrai sera invendable ! »

www.VitiNet.com du 04/09/2006.

Nicolas Joly vend la totalité de sa production sans aide. Pour lui, la France est composée de nombreux microclimats et micro-sols d’aspects géologiques particuliers. Ainsi, par ses racines et ses feuilles, la vigne donne au vin un goût inimitable et d’une grande valeur commerciale. Toutefois, «la chimie a détruit l’expression de ces originalités. La France a donc de beaux instruments de musique et perdu ses musiciens ! » Or dans le contexte actuel, Nicolas Joly estime que « tout ce qui ne sera pas original et vrai sera invendable du fait de nos coûts ! »


Selon lui, l’arrachage ou la distillation ne sont pas des solutions mais simplement des palliatifs qui grèvent les finances publiques et n’apportent pas d’améliorations significatives. « Cela contribue à l’immense crise monétaire mondiale » qui se profile.
La seule solution serait donc de produire des vins vraiment originaux et de qualité en utilisant la diversité des sols et climats français.

Anaïs Josserand et Marie Nussbaumer, Esa d’Angers

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.